• 2. Satprem. Interview par David Montemurri en 1982

     

    Interview qui bouleverse par sa vérité profonde, nous vous invitons à l'écouter plusieurs fois.

     

    Voici quelques phrases au hasard:

    «Il faut que les hommes soient devant une réalité physique un peu terrible pour changer de conscience. Ce ça dont il s'agit.
    On n’est pas dans une crise morale, on est pas dans une crise politique, financière, religieuse, on est dans rien de tout ça, on est dans une crise évolutive; 

    on est en train de mourir à l’humanité pour naître à autre chose"...

     

    Un homme ne commence à être que quand il arrive au rien total de ce qu'il est de ce qu'il croit de ce qu'il pense de ce qu'il aime, quand on arrive à ce rien complet alors il faut que quelque chose soit ou meure."

    "Alors quand il n'y a rien, qu'est ce qui reste..."


     

     

    « Et tout est cassé pour nous obliger à arriver à cet instant …(hésitation) humain où on est ce qu’est l’homme réellement. Qu’est ce que c’est, n’est pas l’homme ? »

    « Quand on est dans ce point d’être, on comprend que c’est la force créatrice, que ce ça qui peut tout changer.

     

    Seulement comme ce n’est pas une affaire individuelle d’évolution il faut que l’humanité globalement soit amené à ce point irrévocable, ce point où tu es ou tu n’est pas »

      

     

     

     

    Quelques phrases:

     

     « Toutes les horreurs c’est pour nous conduire au point ou ça peut être annulé, ça peut être dissout.

     

    Si on entrait dans cette douleur humaine si profonde et alors là on touche la seule chose qui peut sauver…

     

    Maintenant nous ne sommes plus au point où une meilleure idéologie va sauver le monde, nous sommes à un point beaucoup plus crucial, essentiel où il n’y a pas de salut sauf par ce que l’on est.

     

     

     

    Cette expérience qu’elle faisait dans son corps ,ce n’est pas un corps individuelle enferme dans  le corps enfermé. Le corps, lui, la conscience du corps est une, elle est toute la terre, elle est toute la matière terrestre.

    Et alors, si on comprend les choses on comprends pourquoi toute la terre est comme en révolte, toute la terre arrive à ce seuil, ce seuil brûlant et terrible.

     

    Et c’est ce qu’on voit maintenant, autour de nous.

    Nous arrivons de plus en plus à ce seuil qui n’est pas un seuil de la mort, qui est seulement la mort du petit ego ridicule enfermé dans ces philosophies ou ces mystiques ou son yoguisme transcendantal, Enfin, tous ces choses si humaines.

     

    Mais de l’autre coté, il y a quelque chose de merveilleux qui est là tout près à notre porte, n’est pas. Quelque chose de miraculeux à quoi personne n’a jamais pensé, un autre état d’être, incompréhensible. Mais qui tout d’un coup, il y aura une déchirure et cette espèce de bocal humain, mental dans lequel nous sommes enfermés avec nos mathématiques, nos religions et nos papes et nos marxistes et tout ça, ça va casser. Mais pas casser dans le néant, dans la réalité de la terre, une réalité légère, une réalité léger. QQ chose qui fera que toutes ces choses tomberont dans le néant.

     

    On arrive à ce seuil ou l’espèce devra choisir, mais pas choisir avec sa tête parce que ça c’est justement le vieux monde, pas choisir avec les mathématiques et sa raison et son cartésianisme, mais choisir avec un cri du cœur parce que c’est tout ce qui restera. On ne connaît pas la fin de l’histoire mais moi je crois que derrière ce seuil est en train de se préparer le miracle de la terre, quelque chose que nous n’imaginons pas, parce que nous n’imaginons que la mort, que la bombe,  toute l’horreur que nous voyons, mais peut être qu’il y a une prière qui amène tout ces corps de la terre à son seuil de gloire…

     

     

     

     

    « Depuis que je fais Ho'oponopono les choses s'empirent...Témoignages divers »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    eveiletsante Profil de eveiletsante
    Lundi 11 Avril 2011 à 12:00

    Merci à toi.

    In lakesh. Tout ce que nous voyons est à l'intérieur de nous. Merci, merci, merci. Le voile tombe petit à petit...

    Même si ça fait mal quand le voile tombe...je m'aime et je m'accepte. Tap! Tap! Tap.

    Belle journée dans la paix!

    Marieli

    1
    Terre des rêves Profil de Terre des rêves
    Lundi 11 Avril 2011 à 11:27

    C'est émouvant de vérité.

    Etre humain ne m'avait  jamais semblait si profond et si beau... merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter