• Une autre façon d’apprendre à m’aimer

    Parfois, quand je n’arrive pas à quelque chose, la solution consiste à prendre la situation par l’autre bout. C’est l’idée qui m’est venue ce matin.

     Si j’ai des difficultés à m’aimer, c’est peut-être parce que j’ai des « parties de moi » que je n’arrive pas à accepter totalement. Parfois je les connais, mais la plupart me sont complètement inconscientes.

     

    Heureusement que j’ai tout plein de miroirs autour de moi !

    Quel cadeau « les autres » me font en me les montrant, et bien souvent, en les grossissant bien pour que je ne les loupe pas ! Toutes mes parts d’ombre, celles que je ne veux pas ou que je ne peux pas voir… 

     Une autre façon d’apprendre à m’aimer

    Merci, merci, merci.

     

    Alors, si le fait de m’aimer me paraît difficile et peut-être pas assez concret, j’ai un autre champ d’expérimentation beaucoup plus évident à ma disposition.

     

    Par quoi voulez-vous commencer aujourd’hui ?

    Quel est ce défaut que vous n’arrivez pas à accepter chez l'autre, qui vous met hors de vous-même ?

    Aimeriez-vous être en paix avec ça ?

                                                                       Une autre façon d’apprendre à m’aimer

    Voici un petit exercice si ça vous dit d'expériementer...

    Commencez par choisir le sujet qui vous dérange. Notez-le sur un papier.

     

    1re étape :

    Accueillir.

    J’écris précisément ce qui s’est passé ou le détail qui m’a dérangé et je laisse venir toutes les émotions, sentiments, jugements… toute l’histoire que je me suis fabriquée.

     

    2e étape :

    J’ai toujours le choix 

    Est-ce que je suis d’accord pour libérer tout ça ? Est-ce que je suis d’accord pour libérer aussi mon besoin d’avoir raison ou mon besoin de comprendre ?

    Ou bien, je préfère continuer à tourner en rond et ressasser mes conclusions pour vérifier que la vie va bien me confirmer que « j’avais raison »…

     

    3e étape :

    Si j’ai décidé de libérer, je vais choisir le moyen de « nettoyer » qui me convienne le mieux :

    - Soit j’écris ou je dis les phrases (« désolé, pardon, merci, je t’aime » - « je mets de la lumière »)

    - Soit je prends mon papier et je le brûle (purification par le feu)

    - Ou bien je pose un verre d’eau dessus et je change l’eau 2 ou 3 fois dans la journée (plus en douceur).

     

    Peu importe le moyen, l’important est de le faire avec cette conscience de lâcher et confier à Dieu tous nos jugements et souffrances et de nous ouvrir à l’amour avec la certitude que tout sera pour le mieux.

     

    C’est la définition du pardon, et c’est peut-être cela notre véritable mission.

     

    Une autre façon d’apprendre à m’aimer

    Merci, je nous aime.

    Marieli

     

     

    « Je confie "le nettoyage" à mon âme...Le simple art de bénir de Pierre Pradervand »

  • Commentaires

    2
    eveiletsante Profil de eveiletsante
    Vendredi 5 Octobre 2012 à 09:31

    Merci Fabienne

    Marieli

    1
    Vendredi 5 Octobre 2012 à 09:19

    Bonjour,

    Merci pour ce message plein de sagesse et ces outils si simples et à portée de tous pour apprendre à s'aimer!

    Fabienne Brouwers

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter